FAQ

Questions fréquemment posées

Nos questions sont triées par thématique, sélectionnez la thématique de votre choix pour accéder aux questions/réponses.

Toutes

Nos équipes

Le projet

Pour les personnes âgées

Nos Petites Maisons

Pour les communes

Toutes les questions

Qu'est-ce que l'habitat inclusif ?

L’Habitat inclusif ou « habitat regroupé, partagé et inséré dans la vie locale », est un lieu de vie en collectivité, inséré dans la vie locale pour accompagner les personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie.

Il s’agit de petits ensembles de logements indépendants, parfois réunis sous forme de petits collectifs, caractérisés par la volonté de ses habitants de vivre ensemble, dans des espaces de vie individuels, associés à des espaces de vie partagés, dans un environnement adapté et sécurisé. Ces lieux de vie constituent une alternative pour les personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie, lorsque la vie collective en établissement n’est ni souhaitée, ni nécessaire ou lorsque la vie « chez-soi » dans son logement familial, n’est plus possible.

Quels sont les avantages d'une vie en communauté ?

« Chez-soi et accompagné ». Nos logements sont imaginés comme de véritables domiciles et lieux de vie pour nos colocataires. Ils favorisent les liens sociaux pour lutter contre l’isolement et la perte d’autonomie. Dans nos maisons, les personnes âgées vivent au sein d’espaces privés complétés d’espaces partagés, seuls ou en compagnie, c’est à eux de choisir selon leurs envies et besoins.

À quoi ressemblent vos maisons ?

Nos maisons d’une superficie approximative de 570 m2, sont imaginées comme des maisons familiales avec des lieux de vie où il fait bon vivre. Dotées de 10 chambres privatives ainsi que de grands espaces de vie communs (salon, salle à manger, cuisine, terrasse, jardin, etc.) pour la préparation des repas cuisinés sur place et partagés en commun, ainsi que des espaces de loisirs ou de détente, permettant d’accueillir ses visiteurs lorsqu’on ne peut les recevoir chez-soi.

Quel est l'intérêt d'un espace de vie commun ?

Chaque colocataire est accueilli et invité à participer, (s’il le souhaite), à la vie de la maison, l’élaboration des repas, jardinage, activités ludiques (jeux de sociétés, tricot, couture, etc.)

Nous organisons également des événements et activités afin de créer du lien, fabriquer des souvenirs et entretenir des échanges avec les habitants et associations des villages : fêtes d’anniversaire, fêtes nationales et locales, associations (club des aînés, bibliothèques), sorties, promenades, visites en ville et venues des proches et amis au sein de nos maisons. Chaque colocataire vaque à ses occupations. Un programme d’activités et de sorties est régulièrement proposé sans obligation de participation.

À quoi ressemble la chambre d'un colocataire ?

Les chambres/studios privatifs sont construits de plain-pied. Composés d’une chambre/séjour et d’une salle d’eau, ce sont des espaces indépendants et privatifs d’une superficie de plus de 30 m2 avec la liberté d’aller et de venir en toute autonomie.

Chaque colocataire décide de convier les visiteurs qu’il souhaite et quand il le souhaite.  Il aménage à sa convenance (meubles et équipements) son espace de vie initialement proposé meublé.

À quoi ressemble l'espace de vie commun ?

Cuisine, salon et salle à manger sont des espaces partagés, agencés pour faciliter l’échange et le vivre-ensemble entre les dix colocataires, les auxiliaires de vie et les visiteurs de la maison. Ce sont des lieux de vie accueillants, paisibles et faciles de circulation.

Imposez-vous une décoration et des meubles dans les chambres ?

Les personnes âgées sont locataires de leurs espaces qui deviennent leur chez-soi. Dans le cadre du fonctionnement de nos maisons, de nombreuses possibilités sont envisageables, à commencer par la possibilité de venir en couple. Les animaux domestiques sont également accueillis, nos colocataires peuvent venir avec leurs meubles, leurs décorations personnelles et agencer les lieux selon leur volonté.

Si vous deviez résumer Les Petites Maisons en quelques mots

Un domicile adapté pour les personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie, une présence bienveillante 24h/24, une vie en collectivité, une intimité respectée.

Nous proposons une solution de logement innovante et accessible aux personnes âgées en perte d’autonomie. Nos logements permettent à nos colocataires de demeurer dans leur ville ou village, en bénéficiant d’une structure pensée comme un accompagnement. En colocation, ils sont chez eux et ne sont désormais plus soumis à l’isolement.

Imaginés comme une maison familiale, nos colocataires vivent ensemble, partagent chaque instant au sein de nos logements, accompagnés quotidiennement par des professionnels.

Nous avons analysé les solutions et offres proposées dans le secteur du logement sénior. Nous n’avons pas identifié le lieu ou nous-même, nous souhaiterions pouvoir bien vieillir. Nous avons ainsi souhaité concevoir notre modèle de logement qui répond à notre vision du bien vieillir.

Innovation sociale répartie sur toute la France, nos logements sont des lieux de résidence à mi-chemin entre maison individuelle et maintien à domicile pour les personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie. Nos auxiliaires de vie et nos Aides Médico-psychologiques sont des professionnelles averties, formées et recrutées pour leur expertise et leur expérience, elles sont en lien avec le projet d’accompagnement personnalisé de chaque colocataire.

Quelle est la philosophie des Petites Maisons ?

Nos maisons deviennent le nouveau domicile de nos colocataires.

Ils sont décideurs et vivent selon leurs propres habitudes et envies tout en étant accompagnés par notre personnel, (s’ils le souhaitent) lors d’actes quotidiens qui peuvent leur apparaître difficiles : se lever, faire sa toilette par exemple ou tout simplement discuter.

Nos maisons répondent à un besoin et à une demande accrue. Comment concilier un maintien d’autonomie en conservant un « chez-soi », lorsque les premiers signes d’une dépendance apparaissent chez une personne âgée ? Notre objectif est simple : que nos colocataires jouissent d’un confort et d’un rythme de vie personnelle tout en bénéficiant si, et quand ils le souhaitent, d’un accompagnement par des professionnels toujours présents et disponibles.

Dans nos maisons, les personnes âgées vivent au rythme de leurs envies, des repas et activités à disposition. Une organisation souple et adaptée pour conserver les rituels quotidiens. Ils mènent une vie libre et apaisée au sein de nos structures.

Êtes-vous un EHPAD ?

L’EHPAD ou Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes est un établissement médicalisé. Ces établissements signent une convention tripartite avec les organismes de tutelle (le conseil départemental et l’état) afin de pouvoir accueillir des personnes âgées dépendantes.

Nos petites maisons constituent une nouvelle voie entre le maintien à domicile et l’EHPAD. Les principales différences entre nos petites maisons et un EHPAD

  • Les Petites Maisons proposent un lieu de vie privé ou les personnes âgées vivent comme elles le désirent. Elles peuvent aller/venir, recevoir qui elles veulent à l’horaire de leur choix
  • Les Petites maisons offrent la présence de personnel qualifié, 365jours/an, 24h/24, avec en moyenne 1 personne pour accompagner 5 colocataires
  • Les Petites Maisons sont des habitations, elles ne sont pas des établissements et ne sont pas médicalisées. Pour accompagner les besoins de nos colocataires, nos maisons sont ouvertes aux accompagnements médicalisés externalisés. Ainsi nos colocataires peuvent conserver leur médecin, leur infirmière qui interviennent au sein de nos maisons. Nos colocataires peuvent travailler avec les SSIAD (services de soins infirmiers à domicile) et l’étude de la mise en place d’une hospitalisation à domicile (HAD) est également possible.

Nos logements deviennent le domicile des personnes, sans la charge mentale ni l’inquiétude voire la crainte de vivre seul.

Combien d'employés travaillent sur place ?

Chaque Petite Maison dispose d’une équipe de 7 professionnels pour accompagner 10 colocataires.

Dans chaque maison, de jour comme de nuit, des auxiliaires de vie et des aides médico-psychologique (ou accompagnant éducatif et social, selon ce nouveau diplôme qui regroupe les deux précédents diplômes) sont toujours présentes et disponibles pour accompagner nos colocataires dans tous les actes de la vie courante.

Nos équipes assurent le bon fonctionnement de la vie au sein de la maison à travers les tâches de la vie quotidienne de la maison (soins, vie sociale, courses alimentaires, élaboration des repas, entretien de la maison, etc.).

Notre personnel est présent chaque jour de façon bienveillante et professionnelle. Son écoute et son empathie lui confèrent un rôle clé au sein de l’organisation de nos maisons tout en assurant une fonction de veille et de sécurisation auprès des locataires.

Enfin, un(e) responsable de maison assure le respect du cadre de vie et de travail, le budget de la maison et la relation directe et privilégiée avec les managers territoriaux.

Quels sont vos engagements liés à l'ESS ?

Les fondateurs ont fait le choix de créer une structure de service répondant aux normes de l’ESS (Économie Sociale et Solidaire).

L’ESS se distingue de l’économie « classique » en se positionnant comme un outil au service de l’humain. Par définition, elle regroupe des structures qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale.

C’est aussi la volonté de créer des richesses qu’elles soient matérielles, sociales, ou culturelles, tout en privilégiant les formes d’organisation collectives et participatives.

Ainsi, les Petites Maisons s’engagent notamment à :

  • Réinvestir les bénéfices dans la structure (définition statutaire) de façon à intéresser les salariés et afin de conserver sur le long terme, une grande qualité de services.
  • Redistribuer de façon majoritaire les bénéfices aux salariés. Les bénéfices restants permettront principalement :
    • La constitution des réserves légales
    • Le réinvestissement pour l’amélioration des outils et des conditions de travail
    • Le réinvestissement au sein de projets complémentaires
  • Une gouvernance démocratique, définie et organisée par les statuts (fondée sur la transparence, la participation et la collaboration).
  • Une transparence des comptes

Comment financez-vous la construction des maisons ?

Nous menons nos projets en toute autonomie : construction, financement, management et gestion sont assurés en totalité par nos soins.

Toutes les communes peuvent-elles accueillir Les Petites Maisons ?

Pour envisager l’implantation d’un projet, il convient d’identifier un terrain d’environ 1800 à 2000 m2 à proximité immédiate d’activités locales et idéalement du centre-ville. Familles, amis ou médecins doivent pouvoir se rendre dans nos Petites Maisons facilement et rapidement

Comment savoir si ma commune est éligible à une Petite Maison ?

Contactez-nous.

Nous viendrons à votre rencontre pour identifier et partager vos besoins et évaluer les possibilités de réalisation d’un projet sur votre territoire communal.

Ma commune dispose de règles d'urbanisme particulières, est-ce problématique ?

Souhaitant s’intégrer aux caractéristiques locales, nos maisons s’adaptent au paysage architectural, régional ainsi qu’aux ajustements désirés par les communes. L’instruction technique du dossier permettra de confirmer si la réglementation d’urbanisme en vigueur permet de concrétiser un projet.

Quels sont les coûts pour la municipalité ?

La mission de notre projet réside dans une offre clé en main, prise en charge en totalité par notre structure, de la construction, au financement jusqu’à la gestion et au management de nos équipes et de nos logements. Ainsi, aucune subvention n’est demandée à la commune.

Comment s'inscrit une Petite Maison dans la vie locale de ma commune ?

Nos maisons sont pensées pour exister au sein d’un territoire communal. Nous partageons la philosophie locale et avons à cœur d’inclure l’ensemble des acteurs locaux dans notre approche et la réalisation de nos projets.

Les communes bénéficient de la création d’une structure de logements, sans contrainte de gestion et indépendante du budget municipal. Nos maisons participent ainsi à la revitalisation des cœurs de villes et de villages.

Comment sont constituées les équipes en charge d'une Petite Maison ?

Notre personnel assure un suivi individuel adapté à chaque colocataire ainsi que des missions générales. Certaines missions sont destinées à l’ensemble de la maison et de ses habitants, d’autres sont alignées avec le projet d’accompagnement personnalisé de chaque personne. Notre personnel est encadré par un responsable garant de la qualité de l’accompagnement et de l’organisation de l’assistance au sein de la maison.

Quels sont les services proposés au sein d'une Petite Maison ?

Nos colocataires bénéficient d’une pluralité de soins selon leurs besoins et leurs envies :

  • Le relationnel à travers l’écoute et l’échange, offert par la vie en communauté, la présence d’une auxiliaire de vie et les visites des proches familiaux et amicaux.
  • Un soutien dans la réalisation des actes quotidiens : nourriture, mouvements (lever et coucher par exemple), aide à la toilette, etc.
  • Le suivi médical : prise de médicaments, suivi des traitements et plus généralement la lutte contre les maladies liées au grand âge.

Nous offrons une solution de logement innovante, pensée pour répondre aux besoins réels des personnes âgées. En regroupant nos colocataires au sein d’une même maison, nous mutualisons notre personnel pour l’accompagnement au quotidien, comme les repas ou la présence de professionnels, permettant de diminuer considérablement les coûts.

Les Petites Maisons sont-elles des établissements médicaux ?

Nos maisons ne sont pas des établissements médicaux.

Nous imaginons des logements à taille humaine, conviviaux et heureux. Nous sommes davantage une maison familiale qu’un lieu médicalisé comme pourrait l’être une maison de retraite ou un EPHAD. Notre accompagnement n’est pas médical, mais bien un accompagnement de vie. Nous offrons la possibilité de continuer à vivre dans des conditions paisibles et sereines, en colocation pour vivre ensemble des moments partagés.

Des Aides médico-psychologiques sont également présentes dans chacune de nos maisons pour assurer au quotidien des animations (de groupe ou individualisées) et s’assurer que chaque personne accueillie puisse définir et réaliser son projet de vie personnel.

Pour accompagner les besoins de nos colocataires, nos maisons sont ouvertes aux accompagnements médicalisés externalisés. Ainsi nos colocataires peuvent conserver leur médecin, leurs infirmières qui interviennent au sein de nos maisons. Nos colocataires peuvent travailler avec les SSIAD (services de soins infirmiers à domicile) et l’étude de la mise en place d’une hospitalisation à domicile (HAD) est également possible.

Qui prépare les repas dans une Petite Maison ?

Les repas sont préparés par nos auxiliaires de vie, aidées par les colocataires qui souhaitent y participer. Les repas sont partagés avec l’ensemble des habitants de la maison et permettent de vivre des moments conviviaux.

Qu'est-ce qu'un projet de vie individualisé ?

Le projet de vie est un appui au parcours de vie. Chaque colocataire est porteur d’un projet de vie personnel, avec ses désirs, ses ambitions, ses souhaits, ses compétences sociales, son histoire. Le projet de vie individualisé vise à contribuer à la satisfaction des besoins et des attentes de chaque colocataire. Il peut s’agir d’activités de convivialité, sportives, ludiques ou culturelles, effectuées au sein ou à l’extérieur de la maison. Il peut aussi décrire la façon dont la personne souhaite vivre à l’intérieur ou à l’extérieur de son logement. Les colocataires gèrent et occupent leur temps comme ils le désirent.

Pourquoi mettre en place un projet de vie individualisé ?

Le projet de vie contribue à faciliter l’adaptation du colocataire. Il aide à maintenir la qualité des relations sociales en tenant compte des besoins, attentes et envies du colocataire. Nos colocataires ne sont plus seuls et isolés. Ils bénéficient d’une structure adéquate et adaptée, pensée pour les besoins des personnes âgées. Au sein de leur commune, ils disposent d’une solution d’accompagnement rassurante, leur permettant de vivre paisiblement en sécurité.

Si je désire vivre dans une Petite Maison, combien cela va-t-il me coûter ?

Après déduction des aides (APA, AVP, crédits d’impôt, APL), le reste à charge moyen se situe entre 1550 € et 1950 € par mois.

Chaque projet étant individualisé et tenant compte des besoins de chacun et des aides disponibles en fonction des départements, il convient de nous contacter pour personnaliser l’étude de votre dossier.

Notre accompagnement peut comprendre tout ou partie des services suivants :

  • Loyer et charges associées
  • Accompagnement aux actes de la vie quotidienne (aide et surveillance 24/7)
  • Animation et coordination du projet de vie sociale individualisé
  • Courses et élaboration des repas
  • Entretien des espaces de vie communs et privés
  • Entretien du linge

Puis-je bénéficier d’aides pour venir vivre dans une Petite Maison ?

Il existe, dans chaque département, différentes aides et prestations au service de l’accompagnement de la perte d’autonomie, afin que les coûts ne reposent pas en totalité sur la personne âgée ou sur sa famille. Nous citerons pour exemple :

L’APA : L’Allocation Personnalisée d’Autonomie est versée aux personnes âgées de plus de 60 ans qui subissent une perte d’autonomie (selon le barème de la grille AGGIR). Les droits à l’APA diffèrent en fonction de l’éligibilité, (grille AGGIR), et varie selon les départements.

Le demandeur de l’allocation personnalisée d’autonomie peut se procurer un dossier APA auprès des organismes suivants :

  • Services du département
  • CCAS (Caisse centrale d’activités sociales)
  • Point d’information local dédié aux personnes âgées
  • Site internet du département
  • Centres communaux ou intercommunaux d’action sociale et les mairies
  • Centres locaux d’information et de coordination (CLIC)
  • Services d’aide à domicile agréés
  • Mutuelles

L’AVP (l’Aide à la Vie Partagée) peut être attribuée, sans conditions de ressources, à toute personne d’au moins 65 ans ou tout majeur en situation de handicap (bénéficiant d’une reconnaissance de handicap par la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées (MDPH) ou d’une pension d’invalidité de l’assurance maladie), dès lors que leur résidence principale est conventionnée ​“habitat inclusif”. Convention qui doit être réalisée auprès du département par le bailleur ou l’association partenaire.

La PCH : La Prestation de Compensation du Handicap est versée par les départements. Elle a pour vocation de rembourser les dépenses liées à la perte d’autonomie. La demande de prestation de compensation du handicap se fait auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du lieu de résidence du demandeur. Le dossier de demande de PCH doit contenir un formulaire de demande unique et des certificats médicaux.

L’APL : Afin d’aider les locataires à prendre en charge une partie du loyer, il est possible de bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement, bien connue sous le nom d’APL (sous conditions de ressources).

Crédit d’impôt : Il s’agit d’une réduction ou crédit d’impôt pouvant atteindre 50 % des dépenses engagées, dans la limite d’un plafond de 12 000 €. Les prestations donnant droit au crédit d’impôt sont les suivantes :

  • L’aide dans les actes de la vie quotidienne (aide au lever, au coucher, à la toilette…)
  • L’entretien de la maison et les travaux ménagers.

A qui s'adresse la vie dans vos Petites Maisons ?

Nous nous appuyons sur la grille AGGIR qui permet de mesurer le degré de perte d’autonomie d’une personne selon six niveaux différents catégorisés de GIR 6 (plus faible niveau de dépendance) à GIR 1 (plus fort niveau de dépendance). Nos Petites Maisons s’adressent principalement à l’ensemble des personnes âgées dépendantes (GIR 2-3-4).

Le GIR est déterminé par un professionnel de santé chargé d’évaluer le niveau de dépendance de la personne âgée.

Pouvez-vous décrire une journée type au sein d'une Petite Maison ?

Matin : Les colocataires se lèvent quand ils le souhaitent pour prendre leur petit-déjeuner. L’accompagnement à la vie quotidienne débute dès le matin et s’adapte aux besoins des personnes, notamment dans l’accompagnement des gestes d’hygiènes qui s’ajustent en fonction des capacités de chacun.

Matinée : Chaque colocataire est invité à participer à la vie de la maison (repas, jardinage, revue de presse, etc.) en fonction de ses capacités. Les colocataires atteints de pathologies neurodégénératives seront orientés vers des ambiances et des activités adaptées.

Toutes les approches psychosociales, culturelles, sportives, citoyennes, sont les bienvenues et mises en place de façon adaptée pour chaque personne le désirant.

Repas : Les repas, préparés localement par nos équipes, sont partagés avec nos professionnels présents

Après le repas : Une sieste pour ceux qui le souhaitent. Lecture, musique, films, activités individuelles ou collectives.

Après-midi : Un programme d’activités à la semaine est défini. Des sorties sont possibles, individuelles ou en groupe, et la recherche de liens avec les associations locales sont privilégiés.

L’après-midi est également un moment où le goûter a son importance et où nos colocataires prennent plaisir à convier et recevoir leurs invités.

Dîner : Aide à la préparation par les colocataires qui le souhaitent, dressage de la table pour le dîner. Les repas sont partagés avec nos professionnels présents

Coucher : Selon les besoins et les envies de chacun ou veillée pour certains.

Les Petites Maisons sont-elles accessibles aux couples ?

Lorsque l’un des membres du couple est concerné par la perte d’autonomie, le conjoint aidant peut se sentir en difficulté. Un couple peut tout à fait emménager dans nos petites maisons pour profiter d’un logement privatif et continuer à vivre de manière indépendante dans un environnement adapté convivial et sécurisé tout en profitant des services collectifs (restauration, ménage, animations…).

Nos chambres font plus de 31m2 chacune et chaque maison dispose d’une chambre plus grande (39m2) orientée vers l’accueil de couples.

Dois-je me séparer de mon chat ou de mon chien pour venir ?

Les compagnons à quatre pattes sont les bienvenus dans nos maisons.

Au fil du temps, certains colocataires s’entendent avec leurs voisins de couloir pour assurer les sorties. Notre personnel reste disponible et bienveillant pour veiller au bien-être de toutes et tous y compris des animaux de nos colocataires quand cela s’avèrera nécessaire.

Comment sont établis les repas ?

Afin de maintenir une bonne qualité de vie et le plaisir de manger, les repas sont établis sur la base d’une proposition de menus équilibrés. Toutes les semaines, afin de réaliser les courses, les préférences, les envies et les remarques de chacun permettent d’ajuster ces repas et la liste des courses que notre personnel réalise localement.

Pour les communes

À quoi ressemblent vos maisons ?

Nos maisons d’une superficie approximative de 570 m2, sont imaginées comme des maisons familiales avec des lieux de vie où il fait bon vivre. Dotées de 10 chambres privatives ainsi que de grands espaces de vie communs (salon, salle à manger, cuisine, terrasse, jardin, etc.) pour la préparation des repas, cuisinés sur place et partagés en commun, ainsi que des espaces de loisirs ou de détente, permettant d’accueillir ses visiteurs lorsqu’on ne peut les recevoir chez-soi.

Toutes les communes peuvent-elles accueillir Les Petites Maisons ?

Pour envisager l’implantation d’un projet, il convient d’identifier un terrain d’environ 1800 à 2000 m2 à proximité immédiate d’activités locales et idéalement du centre-ville. Familles, amis ou médecins doivent pouvoir se rendre dans nos Petites Maisons facilement et rapidement

Comment savoir si ma commune est éligible à une Petite Maison ?

Contactez-nous.

Nous viendrons à votre rencontre pour identifier et partager vos besoins et évaluer les possibilités de réalisation d’un projet sur votre territoire communal.

Ma commune dispose de règles d'urbanisme particulières, est-ce problématique ?

Souhaitant s’intégrer aux caractéristiques locales, nos maisons s’adaptent au paysage architectural, régional ainsi qu’aux ajustements désirés par les communes. L’instruction technique du dossier permettra de confirmer si la réglementation d’urbanisme en vigueur permet de concrétiser un projet.

Quels sont les coûts pour la municipalité ?

La mission de notre projet réside dans une offre clé en main, prise en charge en totalité par notre structure, de la construction, au financement jusqu’à la gestion et au management de nos équipes et de nos logements. Ainsi, aucune subvention n’est demandée à la commune.

Comment s'inscrit une Petite Maison dans la vie locale de ma commune ?

Nos maisons sont pensées pour exister au sein d’un territoire communal. Nous partageons la philosophie locale et avons à cœur d’inclure l’ensemble des acteurs locaux dans notre approche et la réalisation de nos projets.

Les communes bénéficient de la création d’une structure de logements, sans contrainte de gestion et indépendante du budget municipal. Nos maisons participent ainsi à la revitalisation des cœurs de villes et de villages.

Pour les personnes âgées

Quels sont les services proposés au sein d'une Petite Maison ?

Nos colocataires bénéficient d’une pluralité de soins selon leurs besoins et leurs envies :

  • Le relationnel à travers l’écoute et l’échange, offert par la vie en communauté, la présence d’une auxiliaire de vie et les visites des proches familiaux et amicaux.
  • Un soutien dans la réalisation des actes quotidiens : nourriture, mouvements (lever et coucher par exemple), aide à la toilette, etc.
  • Le suivi médical : prise de médicaments, suivi des traitements et plus généralement la lutte contre les maladies liées au grand âge.

Nous offrons une solution de logement innovante, pensée pour répondre aux besoins réels des personnes âgées. En regroupant nos colocataires au sein d’une même maison, nous mutualisons notre personnel pour l’accompagnement au quotidien, comme les repas ou la présence de professionnels, permettant de diminuer considérablement les coûts.

Si je désire vivre dans une Petite Maison, combien cela va-t-il me coûter ?

Après déduction des aides (APA, AVP, crédits d’impôt, APL), le reste à charge moyen se situe entre 1550 € et 1950 € par mois.

Chaque projet étant individualisé et tenant compte des besoins de chacun et des aides disponibles en fonction des départements, il convient de nous contacter pour personnaliser l’étude de votre dossier.

Notre accompagnement peut comprendre tout ou partie des services suivants :

  • Loyer et charges associées
  • Accompagnement aux actes de la vie quotidienne (aide et surveillance 24/7)
  • Animation et coordination du projet de vie sociale individualisé
  • Courses et élaboration des repas
  • Entretien des espaces de vie communs et privés
  • Entretien du linge

Puis-je bénéficier d’aides pour venir vivre dans une Petite Maison ?

Il existe, dans chaque département, différentes aides et prestations au service de l’accompagnement de la perte d’autonomie, afin que les coûts ne reposent pas en totalité sur la personne âgée ou sur sa famille. Nous citerons pour exemple :

L’APA : L’Allocation Personnalisée d’Autonomie est versée aux personnes âgées de plus de 60 ans qui subissent une perte d’autonomie (selon le barème de la grille AGGIR). Les droits à l’APA diffèrent en fonction de l’éligibilité, (grille AGGIR), et varie selon les départements.

Le demandeur de l’allocation personnalisée d’autonomie peut se procurer un dossier APA auprès des organismes suivants :

  • Services du département
  • CCAS (Caisse centrale d’activités sociales)
  • Point d’information local dédié aux personnes âgées
  • Site internet du département
  • Centres communaux ou intercommunaux d’action sociale et les mairies
  • Centres locaux d’information et de coordination (CLIC)
  • Services d’aide à domicile agréés
  • Mutuelles

L’AVP (l’Aide à la Vie Partagée) peut être attribuée, sans conditions de ressources, à toute personne d’au moins 65 ans ou tout majeur en situation de handicap (bénéficiant d’une reconnaissance de handicap par la Maison Départementale pour les Personnes Handicapées (MDPH) ou d’une pension d’invalidité de l’assurance maladie), dès lors que leur résidence principale est conventionnée ​“habitat inclusif”. Convention qui doit être réalisée auprès du département par le bailleur ou l’association partenaire.

La PCH : La Prestation de Compensation du Handicap est versée par les départements. Elle a pour vocation de rembourser les dépenses liées à la perte d’autonomie. La demande de prestation de compensation du handicap se fait auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du lieu de résidence du demandeur. Le dossier de demande de PCH doit contenir un formulaire de demande unique et des certificats médicaux.

L’APL : Afin d’aider les locataires à prendre en charge une partie du loyer, il est possible de bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement, bien connue sous le nom d’APL (sous conditions de ressources).

Crédit d’impôt : Il s’agit d’une réduction ou crédit d’impôt pouvant atteindre 50 % des dépenses engagées, dans la limite d’un plafond de 12 000 €. Les prestations donnant droit au crédit d’impôt sont les suivantes :

  • L’aide dans les actes de la vie quotidienne (aide au lever, au coucher, à la toilette…)
  • L’entretien de la maison et les travaux ménagers.

A qui s'adresse la vie dans vos Petites Maisons ?

Nous nous appuyons sur la grille AGGIR qui permet de mesurer le degré de perte d’autonomie d’une personne selon six niveaux différents catégorisés de GIR 6 (plus faible niveau de dépendance) à GIR 1 (plus fort niveau de dépendance). Nos Petites Maisons s’adressent principalement à l’ensemble des personnes âgées dépendantes (GIR 2-3-4).

Le GIR est déterminé par un professionnel de santé chargé d’évaluer le niveau de dépendance de la personne âgée.

Pouvez-vous décrire une journée type au sein d'une Petite Maison ?

Matin : Les colocataires se lèvent quand ils le souhaitent pour prendre leur petit-déjeuner. L’accompagnement à la vie quotidienne débute dès le matin et s’adapte aux besoins des personnes, notamment dans l’accompagnement des gestes d’hygiènes qui s’ajustent en fonction des capacités de chacun.

Matinée : Chaque colocataire est invité à participer à la vie de la maison (repas, jardinage, revue de presse, etc.) en fonction de ses capacités. Les colocataires atteints de pathologies neurodégénératives seront orientés vers des ambiances et des activités adaptées.

Toutes les approches psychosociales, culturelles, sportives, citoyennes, sont les bienvenues et mises en place de façon adaptée pour chaque personne le désirant.

Repas : Les repas, préparés localement par nos équipes, sont partagés avec nos professionnels présents

Après le repas : Une sieste pour ceux qui le souhaitent. Lecture, musique, films, activités individuelles ou collectives.

Après-midi : Un programme d’activités à la semaine est défini. Des sorties sont possibles, individuelles ou en groupe, et la recherche de liens avec les associations locales sont privilégiés.

L’après-midi est également un moment où le goûter a son importance et où nos colocataires prennent plaisir à convier et recevoir leurs invités.

Dîner : Aide à la préparation par les colocataires qui le souhaitent, dressage de la table pour le dîner. Les repas sont partagés avec nos professionnels présents

Coucher : Selon les besoins et les envies de chacun ou veillée pour certains.

Les Petites Maisons sont-elles accessibles aux couples ?

Lorsque l’un des membres du couple est concerné par la perte d’autonomie, le conjoint aidant peut se sentir en difficulté. Un couple peut tout à fait emménager dans nos petites maisons pour profiter d’un logement privatif et continuer à vivre de manière indépendante dans un environnement adapté convivial et sécurisé tout en profitant des services collectifs (restauration, ménage, animations…).

Nos chambres font plus de 31m2 chacune et chaque maison dispose d’une chambre plus grande (39m2) orientée vers l’accueil de couples.

Dois-je me séparer de mon chat ou de mon chien pour venir ?

Les compagnons à quatre pattes sont les bienvenus dans nos maisons.

Au fil du temps, certains colocataires s’entendent avec leurs voisins de couloir pour assurer les sorties. Notre personnel reste disponible et bienveillant pour veiller au bien-être de toutes et tous y compris des animaux de nos colocataires quand cela s’avérera nécessaire.

Comment sont établis les repas ?

Afin de maintenir une bonne qualité de vie et le plaisir de manger, les repas sont établis sur la base d’une proposition de menus équilibrés. Toutes les semaines, afin de réaliser les courses, les préférences, les envies et les remarques de chacun permettent d’ajuster ces repas et la liste des courses que notre personnel réalise localement.

Nos équipes

Combien d'employés travaillent sur place ?

Chaque Petite Maison dispose d’une équipe de 7 professionnels pour accompagner 10 colocataires.

Dans chaque maison, de jour comme de nuit, des auxiliaires de vie et des aides médico-psychologique (ou accompagnant éducatif et social, selon ce nouveau diplôme qui regroupe les deux précédents diplômes) sont toujours présentes et disponibles pour accompagner nos colocataires dans tous les actes de la vie courante.

Nos équipes assurent le bon fonctionnement de la vie au sein de la maison à travers les tâches de la vie quotidienne de la maison (soins, vie sociale, courses alimentaires, élaboration des repas, entretien de la maison, etc.).

Notre personnel est présent chaque jour de façon bienveillante et professionnelle. Son écoute et son empathie lui confèrent un rôle clé au sein de l’organisation de nos maisons tout en assurant une fonction de veille et de sécurisation auprès des locataires.

Enfin, un(e) responsable de maison assure le respect du cadre de vie et de travail, le budget de la maison et la relation directe et privilégiée avec les managers territoriaux.

Comment sont constituées les équipes en charge d'une Petite Maison ?

Notre personnel assure un suivi individuel adapté à chaque colocataire ainsi que des missions générales. Certaines missions sont destinées à l’ensemble de la maison et de ses habitants, d’autres sont alignées avec le projet d’accompagnement personnalisé de chaque personne. Notre personnel est encadré par un responsable garant de la qualité de l’accompagnement et de l’organisation de l’assistance au sein de la maison.

Quels sont les services proposés au sein d'une Petite Maison ?

Nos colocataires bénéficient d’une pluralité de soins selon leurs besoins et leurs envies :

  • Le relationnel à travers l’écoute et l’échange, offert par la vie en communauté, la présence d’une auxiliaire de vie et les visites des proches familiaux et amicaux.
  • Un soutien dans la réalisation des actes quotidiens : nourriture, mouvements (lever et coucher par exemple), aide à la toilette, etc.
  • Le suivi médical : prise de médicaments, suivi des traitements et plus généralement la lutte contre les maladies (Pathologies rencontrées en gériatrie).

Nous offrons une solution de logement innovante, pensée pour répondre aux besoins réels des personnes âgées. En regroupant nos résidents au sein d’une même maison, nous mutualisons notre personnel pour l’accompagnement au quotidien, comme les repas ou la présence de professionnels, permettant de diminuer considérablement les coûts.

Qui prépare les repas dans une Petite Maison ?

Les repas sont préparés par nos auxiliaires de vie, aidées par les colocataires qui souhaitent y participer. Les repas sont partagés avec l’ensemble des colocataires de la maison et permettent de vivre des moments conviviaux.

Qu'est-ce qu'un projet de vie individualisé ?

Le projet de vie est un appui au parcours de vie. Chaque colocataire est porteur d’un projet de vie personnel, avec ses désirs, ses ambitions, ses souhaits, ses compétences sociales, son histoire. Le projet de vie individualisé vise à contribuer à la satisfaction des besoins et des attentes de chaque colocataire. Il peut s’agir d’activités de convivialité, sportives, ludiques ou culturelles, effectuées au sein ou à l’extérieur de la maison. Il peut aussi décrire la façon dont la personne souhaite vivre à l’intérieur ou à l’extérieur de son logement. Les colocataires gèrent et occupent leur temps comme ils le désirent.

Pourquoi mettre en place un projet de vie individualisé ?

Le projet de vie contribue à faciliter l’adaptation de la personne âgée. Il aide à maintenir la qualité des relations sociales en tenant compte des besoins, attentes et envies de chacun. Nos colocataires ne sont plus seuls et isolés. Ils bénéficient d’une structure adéquate et adaptée, pensée pour les besoins des personnes âgées. Au sein de leur commune, ils disposent d’une solution d’accompagnement rassurante, leur permettant de vivre paisiblement en sécurité.

Comment sont établis les repas ?

Afin de maintenir une bonne qualité de vie et le plaisir de manger, les repas sont établis sur la base d’une proposition de menus équilibrés. Toutes les semaines, afin de réaliser les courses, les préférences, les envies et les remarques de chacun permettent d’ajuster ces repas et la liste des courses que notre personnel réalise localement.

Nos Petites Maisons

À quoi ressemblent vos maisons ?

Nos maisons d’une superficie approximative de 570 m2, sont imaginées comme des maisons familiales avec des lieux de vie où il fait bon vivre. Dotées de 10 chambres privatives ainsi que de grands espaces de vie communs (salon, salle à manger, cuisine, terrasse, jardin, etc.) pour la préparation des repas cuisinés sur place et partagés en commun, ainsi que des espaces de loisirs ou de détente, permettant d’accueillir ses visiteurs lorsqu’on ne peut les recevoir chez-soi.

Quel est l'intérêt d'un espace de vie commun ?

Chaque colocataire est accueilli et invité à participer, (s’il le souhaite), à la vie de la maison, l’élaboration des repas, jardinage, activités ludiques (jeux de sociétés, tricot, couture, etc.)

Nous organisons également des événements et activités afin de créer du lien, fabriquer des souvenirs et entretenir des échanges avec les habitants et associations des villages : fêtes d’anniversaire, fêtes nationales et locales, associations (club des aînés, bibliothèques), sorties, promenades, visites en ville et venues des proches et amis au sein de nos maisons. Chaque colocataire vaque à ses occupations. Un programme d’activités et de sorties est régulièrement proposé sans obligation de participation.

À quoi ressemble la chambre d'un colocataire ?

Les chambres/studios privatifs sont construits de plain-pied. Composés d’une chambre/séjour et d’une salle d’eau, ce sont des espaces indépendants et privatifs d’une superficie de plus de 30 m2 avec la liberté d’aller et de venir en toute autonomie.

Chaque colocataire décide de convier les visiteurs qu’il souhaite et quand il le souhaite.  Il aménage à sa convenance (meubles et équipements) son espace de vie initialement proposé meublé.

À quoi ressemble l'espace de vie commun ?

Cuisine, salon et salle à manger sont des espaces partagés, agencés pour faciliter l’échange et le vivre-ensemble entre les dix colocataires, les auxiliaires de vie et les visiteurs de la maison. Ce sont des lieux de vie accueillants, paisibles et faciles de circulation.

Imposez-vous une décoration et des meubles dans les chambres ?

Les personnes âgées sont locataires de leurs espaces qui deviennent leur chez-soi. Dans le cadre du fonctionnement de nos maisons, de nombreuses possibilités sont envisageables, à commencer par la possibilité de venir en couple. Les animaux domestiques sont également accueillis, nos colocataires peuvent venir avec leurs meubles, leurs décorations personnelles et agencer les lieux selon leur volonté.

Le projet

Qu'est-ce que l'habitat inclusif ?

L’Habitat inclusif ou « habitat regroupé, partagé et inséré dans la vie locale », est un lieu de vie en collectivité, inséré dans la vie locale pour accompagner les personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie.

Il s’agit de petits ensembles de logements indépendants, parfois réunis sous forme de petits collectifs, caractérisés par la volonté de ses habitants de vivre ensemble, dans des espaces de vie individuels, associés à des espaces de vie partagés, dans un environnement adapté et sécurisé. Ces lieux de vie constituent une alternative pour les personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie, lorsque la vie collective en établissement n’est ni souhaitée, ni nécessaire ou lorsque la vie « chez-soi » dans son logement familial, n’est plus possible.

Quels sont les avantages d'une vie en communauté ?

« Chez-soi et accompagné ». Nos logements sont imaginés comme de véritables domiciles et lieux de vie pour nos colocataires. Ils favorisent les liens sociaux pour lutter contre l’isolement et la perte d’autonomie. Dans nos maisons, les personnes âgées vivent au sein d’espaces privés complétés d’espaces partagés, seuls ou en compagnie, c’est à eux de choisir selon leurs envies et besoins.

Si vous deviez résumer Les Petites Maisons en quelques mots

Un domicile adapté pour les personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie, une présence bienveillante 24h/24, une vie en collectivité, une intimité respectée.

Nous proposons une solution de logement innovante et accessible aux personnes âgées en perte d’autonomie. Nos logements permettent à nos colocataires de demeurer dans leur ville ou village, en bénéficiant d’une structure pensée comme un accompagnement. En colocation, ils sont chez eux et ne sont désormais plus soumis à l’isolement.

Imaginés comme une maison familiale, nos colocataires vivent ensemble, partagent chaque instant au sein de nos logements, accompagnés quotidiennement par des professionnels.

Nous avons analysé les solutions et offres proposées dans le secteur du logement sénior. Nous n’avons pas identifié le lieu ou nous-même, nous souhaiterions pouvoir bien vieillir. Nous avons ainsi souhaité concevoir notre modèle de logement qui répond à notre vision du bien vieillir.

Innovation sociale répartie sur toute la France, nos logements sont des lieux de résidence à mi-chemin entre maison individuelle et maintien à domicile pour les personnes âgées ou handicapées en perte d’autonomie. Nos auxiliaires de vie et nos Aides Médico-psychologiques sont des professionnelles averties, formées et recrutées pour leur expertise et leur expérience, elles sont en lien avec le projet d’accompagnement personnalisé de chaque colocataire.

Quelle est la philosophie des Petites Maisons ?

Nos maisons deviennent le nouveau domicile de nos colocataires.

Ils sont décideurs et vivent selon leurs propres habitudes et envies tout en étant accompagnés par notre personnel, (s’ils le souhaitent) lors d’actes quotidiens qui peuvent leur apparaître difficiles : se lever, faire sa toilette par exemple ou tout simplement discuter.

Nos maisons répondent à un besoin et à une demande accrue. Comment concilier un maintien d’autonomie en conservant un « chez-soi », lorsque les premiers signes d’une dépendance apparaissent chez une personne âgée ? Notre objectif est simple : que nos colocataires jouissent d’un confort et d’un rythme de vie personnelle tout en bénéficiant si, et quand ils le souhaitent, d’un accompagnement par des professionnels toujours présents et disponibles.

Dans nos maisons, les personnes âgées vivent au rythme de leurs envies, des repas et des activités à disposition. Une organisation souple et adaptée pour conserver les rituels quotidiens. Ils mènent une vie libre et apaisée au sein de nos structures.

Êtes-vous un EHPAD ?

L’EHPAD ou Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes est un établissement médicalisé. Ces établissements signent une convention tripartite avec les organismes de tutelle (le conseil départemental et l’état) afin de pouvoir accueillir des personnes âgées dépendantes.

Nos petites maisons constituent une nouvelle voie entre le maintien à domicile et l’EHPAD. Les principales différences entre nos petites maisons et un EHPAD

  • Les Petites Maisons proposent un lieu de vie privé ou les personnes âgées vivent comme elles le désirent. Elles peuvent aller/venir, recevoir qui elle veulent à l’horaire de leur choix
  • Les Petites maisons offrent la présence de personnel qualifié, 365jours/an, 24h/24, avec en moyenne 1 personne pour accompagner 5 colocataires
  • Les Petites Maisons sont des habitations, elles ne sont pas des établissements et ne sont pas médicalisées. Pour accompagner les besoins de nos colocataires, nos maisons sont ouvertes aux accompagnements médicalisés externalisés. Ainsi nos colocataires peuvent conserver leur médecin, leur infirmière qui interviennent au sein de nos maisons. Nos colocataires peuvent travailler avec les SSIAD (services de soins infirmiers à domicile) et l’étude de la mise en place d’une hospitalisation à domicile (HAD) est également possible.

Nos logements deviennent le domicile des personnes, sans la charge mentale ni l’inquiétude voire la crainte de vivre seul.

Les Petites Maisons sont-elles des établissements médicaux ?

Nos maisons ne sont pas des établissements médicaux.

Nous imaginons des logements à taille humaine, conviviaux et heureux. Nous sommes davantage une maison familiale qu’un lieu médicalisé comme pourrait l’être une maison de retraite ou un EPHAD. Notre accompagnement n’est pas médical, mais bien un accompagnement de vie. Nous offrons la possibilité de continuer à vivre dans des conditions paisibles et sereines, en colocation pour vivre ensemble des moments partagés.

Des Aides médico-psychologiques sont également présentes dans chacune de nos maisons pour assurer au quotidien des animations (de groupe ou individualisées) et s’assurer que chaque personne accueillie puisse définir et réaliser son projet de vie personnel.

Pour accompagner les besoins de nos colocataires, nos maisons sont ouvertes aux accompagnements médicalisés externalisés. Ainsi nos colocataires peuvent conserver leur médecin, leur infirmière qui interviennent au sein de nos maisons. Nos colocataires peuvent travailler avec les SSIAD (services de soins infirmiers à domicile) et l’étude de la mise en place d’une hospitalisation à domicile (HAD) est également possible.

Quels sont vos engagements liés à l'ESS ?

Les fondateurs ont fait le choix de créer une structure de service répondant aux normes de l’ESS (Économie Sociale et Solidaire).

Il s’agit d’une volonté visant à créer une structure sociale et solidaire, à créer de l’activité économique, du lien social, des emplois, en favorisant la cohésion sociale.

C’est aussi la volonté de créer des richesses qu’elles soient matérielles, sociales, ou culturelles, tout en privilégiant les formes d’organisation collectives et participatives.

Ainsi, les Petites Maisons s’engagent notamment à :

  • Réinvestir les bénéfices dans la structure (définition statutaire) de façon à intéresser les salariés et afin de conserver sur le long terme, une grande qualité de services.
  • Redistribuer de façon majoritaire les bénéfices aux salariés. Les bénéfices restants permettront principalement :
    • La constitution des réserves légales
    • Le réinvestissement pour l’amélioration des outils et des conditions de travail
    • Le réinvestissement au sein de projets complémentaires
  • Une gouvernance démocratique, définie et organisée par les statuts (fondée sur la transparence, la participation et la collaboration).
  • Une transparence des comptes

Comment financez-vous la construction des maisons ?

Nous menons nos projets en toute autonomie : construction, financement, management et gestion sont assurés en totalité par nos soins.

Quels sont les services proposés au sein d'une Petite Maison ?

Nos colocataires bénéficient d’une pluralité de soins selon leurs besoins et leurs envies :

  • Le relationnel à travers l’écoute et l’échange, offert par la vie en communauté, la présence d’une auxiliaire de vie et les visites des proches familiaux et amicaux.
  • Un soutien dans la réalisation des actes quotidiens : nourriture, mouvements (lever et coucher par exemple), aide à la toilette, etc.
  • Le suivi médical : prise de médicaments, suivi des traitements et plus généralement la lutte contre les maladies (Pathologies rencontrées en gériatrie).

Nous offrons une solution de logement innovante, pensée pour répondre aux besoins réels des personnes âgées. En regroupant nos résidents au sein d’une même maison, nous mutualisons notre personnel pour l’accompagnement au quotidien, comme les repas ou la présence de professionnels, permettant de diminuer considérablement les coûts.

Contact

Vous souhaitez étudier la possibilité d’une implantation pour votre commune ?

Si vous souhaitez développer ce projet pour répondre à la perte d’autonomie et à l’isolement des séniors de votre commune, n’hésitez pas à nous contacter.

Email

contact@lespetitesmaisons.fr

Téléphone

01 84 80 15 15